Montage de porte sectionnelle

Outils dont vous aurez besoin :

  • Gants épais
  • Ruban à mesurer
  • Escabeau
  • Clés de 10 et 13 (parfois d’autres)
  • Tournevis cruciforme et plat
  • Marteau et pied de biche
  • Scie à métaux
  • Pinces-grip / pinces-étau
  • 2 barres en métal d’environ 1 cm d’épaisseur.
  • Visseuse avec douille de 10
  • une foreuse / perceuse (avec foret de 10 et 13)
Outils conseillés (non indispensable mais)

  • Bouloneuse avec douille de 10 et 13.
  • Disqueuse / meuleuse d’angle (vitale dans certain cas)
  • Set de clés à laine

Outils fournis

  • Vis et écrous
  • Fer angle troué pour supports

 Étapes de montage de porte sectionnelle

Principaux composant - Porte de garage sectionnelle

Principaux composant – Porte de garage sectionnelle

Étape 1 : préparation de l’ouverture

Assurez-vous que les dimensions de l’ouverture correspondent bien à celles de la porte ; ainsi, une porte de 2500 mm de large x 2000 mm aura des panneaux d’environ 2530 mm de large si vous installer votre porte derrière le jour ou environ 2400 mm si vous installer votre porte dans le jour, donc sans écoinçons. Vérifiez l’espace de dégagement au-dessus et en arrière de la porte afin d’avoir l’espace requis pour l’opération de la porte.

Étape 2 : préparation des panneaux de porte de garage

Déballez les panneaux de porte de garage et placez-les sur un support (pièces de bois, carton…) le côté extérieur des sections de porte de garage contre terre, dans l’ordre où ils seront une fois la porte installée (faites cela à l’intérieur du garage). Donc tout en bas vous aurez le panneau du haut, juste au dessus les panneaux intermédiaires et en haut de la pile le panneaux inférieur. Veillez à protéger l’ensemble afin d’éviter d’égratigner la porte.

Vissez (douille de 10) les supports de bas de porte, en vous assurant d’utiliser le bon support (gauche et droit différent). Vissez également les charnières supérieures du panneaux (plus longues avec le support de roulette) ainsi que les charnières centrales dans les trous prévus à cet effet.

Étape 3 : placement des rails de supports

Déballer le colis et prenez les rails verticaux ainsi que le caoutchouc à placer dessus. A l’aide d’un marteau (ou marteau en plastique) enfoncez le caoutchouc avec la courbe du caoutchouc vers l’intérieur.

Positionnez un rail contre le mur (toujours débuter par le côté le plus haut dans le cas où votre sol n’est pas parfaitement de niveau). Prenez le panneau inférieur et centrez le dans l’ouverture, en vérifiant que le dessus du panneau est bien de niveau. Si nécessaire, placer une cale en bois pour maintenir le panneau de niveau. Centrer le panneau permet de localiser l’endroit exact où visser le rail vertical. Le panneau doit se positionner juste derrière le caoutchouc que vous venez de placer. Tracez les endroits ou vous allez fixer le rail (tous les 50 cm environ). Positionnez également le second rail et tracez également.

Il est essentiel que les extrémités du haut des rails verticaux soient de niveau. Pour obtenir ce résultat, il est possible que vous ayez à relever l’un des rails verticaux ou à couper l’autre de quelques cm. Il faut effectuer cette opération à cette étape-ci, avant de visser les rails.

Vérifiez une dernière fois que votre rail est de niveau et vissez/boulonnez les rails verticaux solidement au mur (utilisez des chevilles, rondelles et tire fond). Placez une fixation environ tous les 50 centimètres sans oublier une patte au sol et une patte supérieure afin d’être certain que rien ne bouge. Montez les rails verticaux de niveau, parfaitement parallèles, en respectant scrupuleusement le même écartement entre les rails droit et gauche, du haut en bas de chaque rail. Pour cela utiliser le niveau et la barre d’écartement.

Emboîtez maintenant les rails horizontaux et fixer les trous correspondant grâce aux boulons. Ne fixer pas encore rails complètement (vous devrez d’abord vérifiez l’horizontalité des panneaux). Placez la barre d’écartement en fin de rail afin que tout soit parfaitement parallèle.

Étape 4 : installation des panneaux de porte de garage

Insérez les roulettes dans pièces de bas de porte sur le panneau inférieur. Levez le panneau de sorte à placer une roulette puis l’autre (en levant plus haut) dans le rail. Vérifiez à ce que le tout soit d’équerre par rapport au rail et bien de niveau.

Préparez le second panneau tel que vu à l’étape 2. Positionnez le panneau au dessus du premier et placer les pièces pour roulettes sur les pièces prévues à cet effet. Vissez ensuite les attaches de roulettes afin qu’elles restent en place.

Répétez la même opération pour les sections de porte de garage restants.

Remarque : la dernière roulettes ainsi que son support (pour le haut du panneau supérieur) est importante car elle permet aussi de régler la courbure lors du mouvement de votre porte. Si votre panneau monte de trop ou que vous avez positionner les paliers verticalement (plutôt qu’à l’horizontale) vous pourriez devoir monter la position des attaches et de la roulettes afin de permettre à la porte de suivre une courbe plus basse.

Étape 5 : installation des rails horizontaux

Fixez la partie courbée du rail horizontal au rail vertical avec les boulons à rail.

Placez la barre d’écartement à l’extrémité des rails afin que l’ensemble soit parfaitement parallèle.

Ne fixez pas encore les rails au plafond ou alors avec un système de patte qui vous permette du jeu car dès l’ouverture de la porte verrez si vous devez déplacer les rails d’un côté ou de l’autre afin que tout soit parfait.

Étape 6 : installation du ressort et des câbles

Fermez la porte et bloquez la au sol grâce à une pinces-grip / pinces-étau placée en haut des panneaux.

Tracez une ligne de part et d’autre des roulements supérieurs afin de repérer la position des paliers de support d’axe ressort.

Nos ressorts sont livrés pré-montés : ajoutez les tambours puis les roulements de chaque côté de l’axe. Pinces-grip / pinces-étau. Afin de déterminer le sens des ressorts :  remarquez les supports aux centres (paliers) le coin coupé doit être placé vers le bas. Les ressorts peuvent également être marqués avec de la peinture noire ou rouge; dans ce cas, le ressort noir va à droite et le rouge à gauche. Et enfin une technique pour savoir si les ressorts sont bien positionnez est celle-ci (en cas de ressort avant avec les câbles à l’intérieur): posez l’axe de ressort devant la porte; placez-vous ensuite du côté droit du ressort (de l’intérieur du garage) tournez le ressort dans le sens des aiguilles d’une montre d’un demi tour; si le ressort se serre votre axe et leurs ressorts sont bien positionnés; s’il se desserre vous devez retourner l’axe complet (ressort droit du côté gauche).

Placez ensuite l’axe dans les trous prévus à cet effet dans la partie supérieure des rails verticaux. Poussez les roulements dans les trous prévus à cet effet et fixez les paliers centraux au mur très solidement; c’est lui qui servira de base pour la tension des ressorts. L’arbre/l’axe doit être droit et de niveau. Appuyez les tambours sur les supports de bout sans les serrer.

Placement des câbles de traction : placez la boucle de câbles dans la pièces de support du panneau inférieur (fixez la avec la vis avec son ecrou de façon à pouvoir raccourcir ou rallonger le câble quelque peu). Passez-le câble entre la porte et le rail (derrière les roulettes) jusqu’au tambour. Faite faire 2 tours au câble et passez le dans l’encoche prévue à cette fin dans le tambour. Maintenant bloquez l’axe/l’arbre de ressort avec des pinces-grip/pinces-étaux et bloquez la pince contre le mur, tournez le tambour manuellement jusqu’à l’obtention d’une tension sur le câble. Nos câbles sont coupés à la même longeurs donc vous pouvez donner une tension identique aux deux câbles en mesurant la longeur du câble qui ressort du tambour (pour peu que vous ayez les vis du pièces du panneau inférieur à la même distance), empecher ensuite le câbles de ressortir grâce à des vis de pression (bloc câble). Répétez l’opération pour l’autre câble et tambour.

Vérifiez : lors de la mise en tension des câbles vérifiez vous que votre courbe attachée à la vis des pièces de bas de porte est bien placée

ATTENTION — L’ÉTAPE SUIVANTE (REMONTER LE RESSORT DE TORSION) EXIGE BEAUCOUP DE PRUDENCE ; UN MANQUE DE PRÉCAUTIONS PEUT ÊTRE LA CAUSE DE BLESSURES SÉRIEUSES.

Tout en laissant les pinces-étaux bien serrées sur l’arbre et appuyées sur le mur. Desserrez les vis de pression d’ajustement du ressort (clé de 10), puis en utilisant les barres à remonter (NON INCLUSES), remontez le ressort VERS LE PLAFOND (du bas vers le haut) selon le nombre de tours indiqués. Serrez les vis de pression sur l’axe. Suivez la même procédure pour le second ressort (en veillant à positionner les vis aux même endroit de chaque côté).

Une fois cette opération terminée, enlevez les pinces-étaux de l’axe et du haut de porte tout en tenant la porte par sécurité. Manoeuvrer ensuite lentement manuellement. Procédez à tout ajustement additionnel du ressort avec la même procédure et les mêmes précautions.

Vérifiez maintenant si la porte est bien balancée; idéalement, elle devrait se stabiliser à l’endroit où vous cessez de la pousser vers le haut, ou de la tirer vers le bas. Le poids “net” d’une porte, quelle que soit sa dimension, ne devrait pas dépasser 10 livres (4,5 kg).

Une légère tendance vers le haut ou vers le bas n’est pas importante, mais si la porte s’ouvre seule dès qu’elle n’est plus retenue, ou si elle se referme trop vite et heurte le plancher violemment, vous devrez ajuster le ressort en conséquence.

Avant de procéder à cet ajustement, fermez la porte, verrouillez-la, barrez l’arbre du ressort avec les pinces-étaux, insérez une barre à remonter dans un trou du collet vissé, tenez fermement, et alors seulement desserrez les vis de pression. Laissez aller la barre à remonter vers le bas si la porte remontait seule, ou poussez-la vers le haut si la porte retombait seule.

Enlevez ou ajoutez ½ tour à la fois, un ressort à la fois s’il y en a deux, et vérifiez. N’oubliez surtout pas de bien resserrer la vis de pression avant de retirer les barres à remonter.

INSTALLATION DES BARRES DE RENFORCEMENT POUR LES PORTES DE PLUS DE 3 M 50 CM

La méthode d’installation la plus efficace consiste à perforer la barre de renforcement vis-à-vis les trous des pentures et à les visser directement sur celles-ci.

Étape 7 : verrou et motorisation

Installation du verrou (dans le cas d’une porte manuelle)

Veuillez vous rapporter à la notice d’explication dédiée.

Motorisation

Votre porte marche parfaitement ? Vous pouvez maintenant installer votre moteur en vous référent à la notice dédiée.

Étape 8 : Finitions

Les finitions soit à faire en fonction de l’installation :

Silicone extérieur : Nous vous conseillons toujours de terminer par un join de silicone (transparent, blanc ou couleur de brique…) sur tout le tour de la porte. Ceci afin d’éviter toute intrusion d’air ou d’humidité.

Mousse polyuréthane : Afin d’isoler l’intérieur vous pouvez remplir les zones ouvertes avec de la mousse extensible (conseil : n’en mettez pas trop car cette mousse s’étend fortement et peut pousser les rails).

Lubrification : utilisez le lubrifiant WD40 pour lubrifier les roulettes et les charnières et principalement dans la courbure du rail. Faites de même pour les ressorts. Vaporisez et essuyez avec un chiffon; vous prolongerez ainsi la vie utile de vos ressorts.