Montage de porte

Les 10 règles incontournables pour réussir le montage d’une porte sectionnelle :

  1. Le montage d’une porte sectionnelle doit se faire sur un support parfaitement plan, d’équerre. Pour cela tracez des lignes indiquant où doivent arriver les rails et adaptez l’endroit pour que la porte puisse se placer facilement. Montez les rails verticaux de niveau, parfaitement parallèles, en respectant scrupuleusement le même écartement entre les rails droit et gauche, du haut en bas de chaque rail.
  2. Les rails verticaux doivent être solidement boulonnés au cadre de support de montage. Placez une fixation environ tous les 50 centimètres sans oublier une patte au sol et une patte supérieure afin de garantir la solidité de votre installation.
  3. Les rails horizontaux doivent être posés parfaitement parallèles avec un écart constant (vérifiez l’écartement avec la barre d’écartement).
  4. Les rails horizontaux doivent fixés au plafond avec des suspenses pour que les rails soient parfaitement immobiles, même lors des mouvements du tablier. Placez également une suspense tous les 50 cm environ.
  5. Dans la cas d’une porte manuelle, une légère pente négative de 1 ou 2 degrés doit être donnée pour aider la porte à se maintenir en position totale d’ouverture.
  6. Dans le cas d’une porte motorisée des ressorts de butées doivent être utilisés. N’oubliez pas de graisser le ressort de butée et de la compresser complètement lors de l’actionnement du moteur.
  7. Les rondelles en nylon blanc  doivent être placée sur les axes des roulettes du second et dernier panneau. Ceci pour éviter que le tablier n’oscille durant chaque cycle d’ouverture-fermeture.
  8. Les charnières et porte-roulettes doivent être vissés avec la visserie adéquate fournie. Ne serrez pas vos vis trop fort afin de ne pas déformer les lames métalliques internes du panneau.
  9. Les panneaux doivent être centrés par rapport au système de rails. Si le système de rails a été correctement posé un écartement constant doit être mesuré entre le rail et le bord du panneau (lorsque vous ouvrez la porte également).
  10. Le nombre de tours des ressorts est indiqué sur la fiche technique. Une porte bien équilibrée devrait se stabiliser à l’endroit où vous cessez de la pousser vers le haut, ou de la tirer vers le bas.

Attention : la porte doit toujours fonctionner parfaitement manuellement avant de songer à la motorisation.